Événements

FESTIVAL BEAUREGARD 2014

FESTIVALBEAUREGARD

Comme chaque été, la saison des festivals commence et tu ne sais pas lequel choisir. Pas de problème, on l’a fait pour vous, et on a décidé d’ouvrir notre mois de juillet avec le Festival Beauregard. On a rassemblé les cinq excuses de potes pour éviter de venir avec nous, et on les démonte tranquillement avec le festival normand.

1. « Ça m’arrange pas, ça va être compliqué » FAUX.

La 6ème édition de ce festival se déroulera du 3 au 6 juillet, soit pile au début du mois de juillet. On n’est pas encore fauchés, tout le monde n’a pas encore commencé son job d’été, on peut facilement demander un jour off à son patron, parce que ce n’est pas le weekend de fifous du 14 juillet.
Beauregard a également ceci d’avantageux que ce n’est pas dans la Creuse. Mais à côté de Caen. C’est facile pour venir, pas très cher, bref. Aucune excuse logistique.

 

2. « Il n’y a pas vraiment de tête d’affiche incroyable » FAUX

Damon Albarn. Voilà. Le grand monsieur de Blur et Gorillaz est présent le dimanche, et ce sera une de ses trois dates en France cet été. Pour l’avoir brillamment loupé à Londres pour cause de concert sold out quatre mois à l’avance, on vous l’assure, c’est une occasion à ne pas rater.

 

3. « Je les ai déjà tous vus, franchement, c’est bon »

Peut-être. Mais si tu as vu Portishead il y a 6 ans à La Carène à Brest, ou les Pixies dans les bras de tes parents, il y a de grandes chances pour que le concert ne soit pas du tout le même cet été. Pour ce qui est des groupes comme Breton ou Disclosure, nous aussi on les a vu de manière trimestrielle ces dernières années: Ils surprennent et excellent à chaque prestation (promis).

 

4. « Si c’est pour se rouler dans la boue avec des hippies, non merci » FAUX

Ne mélangeons pas festival et hippies, les gars. On parle du parc du chateau Beauregard, là. Ça a de la gueule. Et les lieux sont vraiment agréables. Sur ce point, l’organisation est efficace, les traces de débauche de la veille sont invisibles quand on revient sur le site le lendemain. Et pour ton petit coeur hippie intérieur, tout est éco-responsable. Pas mal.

 

5. « J’aime pas les festivals en fait »

Là c’est le moment d’abandonner, tes copains ont l’air relous. Nous on va aller voir PIXIES, Samba de la muerte, Damon Albarn, Blondie, London Grammar et tous les autres, on va boire des bières et faire des commentaires pompeux sur le chateau, et en guise de weekend pour démarrer l’été, c’est plutôt pas mal. (Sauf ShakaPonk, j’irai pas voir Shakaponk. Ils me font peur).

Plus d’infos :

www.festivalbeauregard.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s